0

2020 is a fucking bitch

Bordel, même pas 48h que j’ai apprise la nouvelle, et ça ne passe juste pas.

Coeur lourd et triste ce matin.

Une grande amie est disparue. Une femme qui était toujours présente pour nous écouter, nous remonter le moral avec des gif hilarant ou des paroles rassurantes. Une mère “Indigne” qui comprenait bien mes rages et crises de parentalité, et qui les partageait bien avec moi autour d’une bonne bouteille de vino. Une femme qui en avait beaucoup à raconter sur la vie, quand tu prenais le temps de l’écouter. Elle était peut-être introvertie, et parlait peu dans les gros événements, mais son oeil observait toujours toute avec une précision de feu.

Et s’il y a une chose qu’elle voudrait qu’on se souvienne d’elle, c’est qu’elle a bien transmise ses valeurs de féminisme, d’ouverture d’esprit, et de joie de vivre même en temps de noirceur à son enfant, et à ses amis.

Criss que ça fait mal, et tu vas me manquer, chère amie.

——

Dans les prochaines semaines/mois/année, vous allez me trouvez gossante, mais je vais CLAIREMENT faire mon rôle de Maman-Tigre-Hélicoptère et poker souvent mon entourage pour m’assurer que vous allez “correct”, au minimum. 2020 est une sale année de marde, et ça ne s’enligne pas pour se terminer facilement non plus.

Et I get it: des fois, c’est + facile de parler à des étrangers que des amis. Faque gardes ce numéro en tête quand tu es vraiment dans un état d’esprit très noir. Ils vont t’écouter avec patience, compréhension, et douceur.

Suicide Action Montreal
Appelez sans frais, partout au Québec, le 1 866 APPELLE (277-3553)

0

Update – Fuck 2020 #1

It’s been…a damn fucking while! I know, I know: I always promise to write more, but then time passes, and I just forget to write any stuff here (stupid social medias for taking all my attention away 😛 )

Anyway, as promised, some updates on me:

  • started a new job, and FINALLY got my nose into React and full-time Javascript development mode. I still hate how the web has become fully Javascript-y (more thoughts on this in another post), but I must admit that it DOES help create web apps in an interesting AND QUICK way.
  • spent pretty much all my confinement time at my partner’s house. It was A WHILE I haven’t shared my daily living time with someone else, and I must admit that…I MISSED IT big times <3
    While the cohabitation was extraordinary AMAZING and easy-going, it can presents some challenges when merging parental lifestyles into the mix. Still, I would do it again, 11/10
  • the pandemic DID made me reflect A LOT on my future, and what I want to do/desire in every spheres of my live. I still have a feeling of “What do I want to do when I’ll become an adult”, but I feel like if I am “mature” enough to have a clear path in my head, and stop focusing on others’ judgment on my life.
  • I am coming out of this pandemic hating more the people and our society, and wanting more “living in a cabin in the forest”. Fuck did people exasperated me this year! WEAR YOUR DAMN MASK, people!

Now need more wine, will probably write more later… #AllBetsAreOn #WhenWillIWriteAgain?

0

Ces derniers 10 ans…

Mon dieu que les 10 dernieres années furent….WOW

La trentaine; le mariage; la maternité; la parentalité; les 10 projets commencés, et les 9 mourrus au travers de la décennie; la famille; les Repos du Guerrier; la carrière qui avance à petits pas; le syndrôme de l’imposteur; les cycles dépressifs; les crises d’anxiété; les envies de mourrir; les envies de vivre; les up and down émotionnelles; les diagnostics; les traumatismes; les peurs; les insécurités; les abandons; les traitements; la thérapie qui sauve la vie; les Macaques, toujours là; un amour qui te trahit; les meilleurs amis qui partent; le divorce amicale; la coparentalité de groupe; les enfants des autres; la redécouverte de soi; les ambitions réalistes qui reviennent; la petite famille de chats; les amitiés surprises; les hobbies qui changent; la tech; l’infosec qui me passionne à nouveau; la Nano qui grandit et m’émerveille malgré ses crises et anxiétés propre à elle…

J’en oublie, mais en même temps, c’est en mémoire dans ma tête: je constate que la Debbie de 2010 n’est définitivement plus la même que celle qui s’apprête à franchir 2020 et #bientotLaQuarantaine avec sérénité, confiance en elle-même, et bien entourée, tant de ses précieux vieux sages Macaques que de ses nouveaux Macaques.

2019 aura été une année où j’aurai ENFIN “jeter” pas mal tous les “déchets” qu’ils restaient et m’empêchaient d’avancer dans la vie. Cet année finit en force, car de nouveaux commencement me sont arrivés depuis juin, et franchement, il était temps!

À 2020 et la quarantaine: la Pirate est parée à ton abordage, prête à aller cueillir les trésors que tu lui caches 😉

0

Read on the Internet: “The Date Rape Song”, by Matthew Barlow

“And then the commentariat! My feed lit up with my friends arguing against me. I even got chastised for being a bad historian for failing to note the song is from the 1940s. Over and over, the context of the song was explained to me. But that’s the thing, this cuts both ways. If we want to consider historical context for things, then let’s discuss Confederate War monuments.”